UN BEL APRÈS-MIDI
À LA SORBONNE

où il est question
de « goût »...



COMPTE RENDU
ILLUSTRÉ




Accueil    L'AMOPA    Dernières nouvelles    compte rendu de la conférence en Sorbonne sur Le Goût

COMPTE-RENDU ILLUSTRÉ
DE LA CONFÉRENCE SUR LE GOÛT
le 15 novembre 2017 dans le Grand Salon de la Sorbonne

Dernière mise à jour le vendredi 22 décembre 2017

Un bel après-midi à La Sorbonne
où il est question de « goût... »

Le 15 novembre dernier le président Michel BERTHET accueillait, dans le Grand Salon de la Sorbonne, mis à la disposition de l'AMOPA par Monsieur Guillaume PECOUT recteur de la région académique d'Ile de France, recteur de Paris, chancelier des Universités, représentant Monsieur le Ministre de l'Education nationale, deux cents amopaliens heureux de se retrouver pour ce moment d'échanges culturels dans la convivialité.

Après avoir exprimé sa reconnaissance à Monsieur le Recteur pour sa générosité, sa qualité d'écoute et la considération qu'il porte à l'AMOPA, le président salue et remercie :
Mme Anne FRECHARD, chef de cabinet du recteur pour sa compétence professionnelle et son amabilité,
Mme Marie Paule HIGOUNET, administratrice nationale de l'Association nationale des membres de l'Ordre National du Mérite (ANMONM), Présidente de la section de Paris de l'ANMONM,
Monsieur Alain MONOT, administrateur national représentant la MAE,
les partenaires de l'AMOPA pour leur soutien indéfectible aux actions menées par notre Association.
Le Président BERTHET présente ensuite chaleureusement les deux conférenciers Monsieur Jean PRUVOST, professeur à l'université de Cergy Pontoise et Monsieur Hervé THIS, directeur scientifique de la Fondation Science et Culture alimentaire, directeur de l'équipe INRA de gastronomie moléculaire à l'Agroparistech.

Avant de donner la parole aux conférenciers autour d'une réflexion sur le goût, le président BERTHET annonce le programme de l'après-midi et exprime sa gratitude à Monsieur HENRIOT, délégué culturel et administratif de l'AMOPA, ainsi qu'à l'équipe du Secrétariat national pour le remarquable travail d'organisation de cette belle manifestation.

Intervention de Monsieur Jean PRUVOST

Jean PRUVOST lance l'après-midi sur le goût. Chacun connait sa passion pour les dictionnaires et l'histoire des mots. Rien d'étonnant donc à ce qu'il nous parle en linguiste et nous fasse découvrir ou redécouvrir aujourd'hui, les différentes définitions du mot goût données par les grands écrivains de différentes nationalités au cours des siècles. Il énonce et commente, avec la verve qu'on lui connait, les citations se rapportant au mot goût pour terminer par un clin d'œil en affirmant : « L'AMOPA est le temple du bon goût, de l'élégance morale et puis du goût que nous allons, tout à l'heure, tous ensemble, éprouver avec le plus grand plaisir »... en pensant, à l'évidence, au cocktail qui sera servi en fin d'après-midi dans le péristyle !

Les propos de Jean PRUVOST, vivants, toujours truffés d'anecdotes, régalent les amoureux de la langue française. Jean PRUVOST est reconnu pour être un des plus grands lexicologues français, un ami fidèle de l'AMOPA à qui il fait profiter de sa compétence et de ses qualités de pédagogue.

Intervention du professeur Hervé THIS

« Un joli moment de découverte » annonce Michel BERTHET en présentant Hervé THIS, co-fondateur de la gastronomie moléculaire et initiateur de la « cuisine Note à Note ».

Monsieur THIS structure son intervention en trois points. Il distingue :
  • La gastronomie moléculaire qui relève de la science

  • La cuisine moléculaire qu'il considère comme une cuisine moderne, populaire, dépassée

  • La cuisine note à note reconnue comme cuisine du futur qui pose des questions. Elle ne fait plus usage de mélanges traditionnels, de composés alimentaires (viandes, poissons, fruits, légumes) mais seulement de composés.


Nous aurons, en 2050, l'obligation de nourrir 10 milliards d'individus quand nous ne sommes actuellement capables que d'en nourrir six.

Ne pas assurer la nourriture de ces 10 milliards de personnes c'est prendre le risque d'une guerre mondiale. C'est une grave menace qui pèse sur nous et sur nos enfants.
Monsieur THIS donne ensuite des exemples concrets d'innovation culinaire, de cuisine note à note, qu'elle soit expérimentée au Canada, au Danemark, au Japon ou en Pologne. Le premier plat a été présenté à la presse à Hong Kong en avril 2009. Il estime qu'il est important pour notre pays que les grands chefs soient « à la hauteur ... Ils ne peuvent pas faire l'économie de se lancer dans ce genre de cuisine « ...sinon ils feront du coq au vin, du poulet rôti, c'est bien sympathique, mais leur travail s'apparente à peindre comme Léonard de Vinci... »
Cette conférence a été surprenante mais passionnante. Le président national Michel BERTHET, remercie chaleureusement le conférencier de nous avoir fait découvrir un autre continent gastronomique et de chercher à résoudre les grands problèmes de l'humanité de demain.

Le temps des solennités. Le temps de la décoration

Monsieur George COSTE, Président de la section AMOPA Paris 18ème, prononce, dans une brillante intervention, l'éloge du professeur Jean- Philippe METZGER, professeur émérite de cardiologie à l'Université Paris 6, membre de l'académie nationale de chirurgie.
Il estime que la devise de l'AMOPA « SERVIR et PARTAGER » revient de droit au Professeur METZGER car elle est le symbole de son parcours exemplaire qui honore le monde médical par ses recherches et leurs multiples applications. Il souligne notamment qu'il fut pionner dans le domaine de l'intervention par les stents.
Le président BERTHET remet ensuite au professeur METZGER les insignes de chevalier dans l'Ordre des Palmes académiques.
Ce dernier remercie le président et Monsieur COSTE pour les aimables propos tenus à son égard et déclare qu'il reçoit cette distinction comme un hommage à l'enseignement en faculté et à son statut de professeur.


Le moment musical

Un moment de bonheur toujours très attendu, car tellement apprécié lors de nos prestigieuses manifestations nationales. Ce moment est présenté par Monsieur Patrice HENRIOT, délégué culturel et administratif de l'AMOPA.

Amélie Hirsch (violon)
Gabriel Casalis (violoncelle)
et Mayuko Ishibashi (piano)


« Pour le Chœur de l'AMOPA, la manifestation de ce soir prend le sens de retrouvailles avec ces lieux où il s'est souvent produit. Cette formation, créée par le Président Jacques Treffel, fut dès l'origine dirigée par M. Pierre Bugnon, professeur agrégé d'éducation musicale, qui a reçu ici la grande médaille de l'AMOPA des mains du Président Michel Berthet. A M. Bugnon succède son ancienne élève, Madame Anna Smati, professeur d'éducation musicale des écoles de la Ville de Paris, mais Monsieur Bugnon continue de participer au chœur en tant que chanteur et de diriger certaines œuvres des programmes présentés. Les répétitions du Chœur de l'AMOPA ont lieu chaque mercredi de l'année scolaire au Lycée Voltaire avec lequel nous lie une convention de partenariat. Nous ne saurions trop remercier Monsieur le proviseur Gilles Soumaré. Le Chœur a récemment associé ses forces à celle de L'Atelier, formé d'enseignants et d'étudiants en musicologie de l'Université de Paris VIII. Il ne cesse de renouveler son répertoire et fréquente toutes les époques et toutes les sphères musicales, de Bach au spiritual. Les présidents des sections de l'AMOPA de Paris et d'Ile-de-France savent que notre Chœur national se déplace et se rend à leurs invitations.

Le programme présenté ce soir nous permettra d'applaudir avant les artistes du chœur, un trio d'instrumentistes : Mayuko Ishibashi, piano, Amélie Hirsch, violon, Gabriel Casalis, violoncelle. Ils interpréteront Salut d'amour d'Edward Elgar, illustre compositeur britannique de l'ère victorienne, l'andante du trio opus 100 de Schubert, puis préluderont à l'entrée du Chœur pour la Barcarolle des Contes d'Hoffmann d'Offenbach. Nous serons alors transportés à Venise. Mais un spiritual, « Everybody sing freedom », un chant russe traditionnel, et « New York, New York » nous prouveront que la musique ne connaît pas de frontières. » La prestation du Chœur est saluée par une ovation debout et le public obtient un bis, « New York, New York », peut être plus enlevé encore qu'à la première exécution.
Quel beau moment de goût !



Le chœur de l'AMOPA dirigé par Anne SMATI






Cliquer sur pour lire la video, sur pour l'arrêter.


Le temps des échanges et de l'amitié
que l'on aimerait pouvoir prolonger...

Un cocktail, servi dans le magnifique péristyle, clôt la cérémonie. Il est l'occasion de rencontres. Il permet de poursuivre les nombreux et riches échanges et de partager le plaisir d'être ensemble.

Anne Mathieu
responsable éditoriale
administratrice nationale



RECHERCHE
PAR MOT CLÉ






DERNIÈRES
MISES À JOUR


 Contact   
Contacts
    Secrétariat
    Responsable site
    Webmestre

Taille
du texte







  Mentions légales   Plan du site   Liens      Internet Explorer    FireFox, Chrome & Safari

  ©  AMOPA tous droits réservés, textes et photos
Site optimisé pour une résolution graphique de 1024 x 768 et +
Testé avec Internet Explorer 7 et +, Firefox, Chrome & Safari (dysfonctionnements avec Opera).


 Retour en haut de page   Haut de page